Tourisme à Nice

La ville de Nice a beaucoup à offrir, que l’on soit de passage pour une seule nuit, ou lors d’un séjour d’une semaine ou deux. Nous allons essayer de vous en donner un avant-goût.

Comme la France est un pays où l’on aime bien manger, commençons cet aperçu touristique par un endroit fort plaisant où se restaurer sans se ruiner et sans marcher : à deux pas de l’hôtel se trouve le restaurant La Petite Biche où l’on sert de la cuisine traditionnelle française. Les plats sont copieux et les clients en reviennent toujours avec le sourire, et souvent avec aussi l’intention d’y retourner

Une multitude d’autres restaurants, bars, pubs et boîtes de nuit sont à moins de 900m de l’hôtel dans le Vieux Nice (désservi par le tram’ qui passe par la grande artère piétonne commerciale Avenue Jean Médecin). A noter les rues tout à fait pittoresques de la vieille ville, le marché aux fleurs sur le Cours Saleya et également le glacier avec le plus grand choix de parfums de la Côte d’Azur : le très réputé Fenocchio !

Pour rester dans le sucré, en se baladant sur le port on peut tomber sur la confiserie Florianque l’on peut visiter et déguster… avec les yeux, avant de terminer dans la boutique où le choix de fleurs sucrées fruits confits et autres multitudes de chocolats nous font tous plus envie les uns que les autres.

D’un point de vue plus culturel, la ville regorge de musées dont celui consacré à Matisse, un autre à Chagall, le MAMAC (Musée ‘Art Moderne et d’Art Contemporain) pour ne citer que les plus connus. Vous pourrez vous promener dans les Arènes de Cimiez, vestiges de l’époque romaine ou encore vous rendre au Parc Phoenix pour les amoureux de la faune et de la flore.

Peu banal, l’église orthodoxe la plus belle en dehors de Russie se situe à Nice, la fameuse Eglise Russe, à côté du Parc Impérial, ancien ‘Grand Hotel Impérial’ de 1902 qui hébergeait la famille impériale du Tsar, reconverti en lycée. On retrouve aussi beaucoup de bâtiments datant de l’époque victorienne, notamment sur la colline de Cimiez ou même au détour d’une rue dans le centre ville. Et en parlant de colline, la plus célèbre est bien sûr la colline du Château, détruit en 1706 sur les ordres de Louis XIV, mais où la vue sur Nice et la mer est imprenable.

Dans l’arrière pays se situent de nombreux villages perchés, typiques de la région comme Bonson ou Gilette, et il est possible de voyager à travers le département avec le sympathique train des Pignes. Les villages d’Eze, de Saint Paul de Vence et de Biot sont aussi à remarquer, célèbres pour leurs artistes et panoramas à couper le souffle. Si vous n’avez pas de voiture, possibilités d’en louer, ou même de s’y rendre en bus ou en train.

Un peu loin à l’Ouest se trouve le massif de l’Estérel, le pays des roches rouges, avec de très belles balades et randonnées. Bel endroit également pour se baigner en été, sur la grande plage de sable de Théouleou dans les nombreuses petites criques rouges pour plus d’isolement.

Proche de la gare de Juan-les-Pins, une autre plage de sable, elles sont assez rares pour les mentionner ! Les plages de Beaulieu-sur-Mer et St Jean Cap Ferrat, offrent un bon compromis entre galets et sable puisque dotées de petits gravillons qui ne font pas mal aux pieds ! Et enfin pour ceux à qui les galets ne font pas peur, restent les plages d’Eze, Villefranche-sur-Mer,Cap d’Ail et bien sûr toute la Promenade des Anglais !

L’hôtel est en partenariat avec des “Sightseeing Tour” qui vous proposent de visiter Nice, Cannes, Monaco ou encore St-Tropez, Eze et bien d’autres pour des excursions en navette ou en bateau d’une demi-journée à une journée entière. Disponibles en plusieurs langues, ils viennent vous chercher devant l’hôtel et vous y ramènent à la fin du tour. Vous pouvez faire la réservation directement avec la réception de l’hôtel qui dispose de brochures pour les différentes destinations possibles.

Pour de plus amples informations sur la région et ses sites touristiques, contact avec l’office de tourisme.